mardi 9 août 2011

Journée ensoleillée...

J'ai sauté du lit à l'appel pressant et quelque peu étouffé de mon Ptibouchon. Le vomi sur le lit n'est pas un bon moyen de commencer la journée.

Les choses ne s'étant pas arrangées en cours de journée, je me suis retrouvée à la tête d'une cellule de crise devant affronter les courses (le défaut total de lessive dans cette situation délicate était un détail à ne pas négliger dans l'urgence d'icelles, vous en conviendrez), en deux fois parce que j'ai voulu la jouer rentable en partant les faire à 13 h 30 quand Ptibouchon dormait d'un sommeil agité mais néanmoins réparateur, mais mon Bio du Coin n'ouvre qu'à 14 h 30, trop dommage (si, j'étais obligée d'y aller aussi pour cause de régime sans gluten chez Tiboy, la vie serait trop simple, que voulez-vous), les nettoyages d'urgence de la gastrobad (nombreux, visqueux, disséminés, j'ai terminé la journée en beauté par un grand nettoyage du sol de tout le rez de chaussée, mais y'avait nattement matière à), le repas des valides, la lessive à étendre, et les carences affectives de Tiboy en situation de crise (pas que je lui en veuille, mais ma disponibilité a pris comme un coup d'ans l'aile aujourd'hui...).



C'est dans ce climat légèrement tendu que j'ai eu besoin d'un café réparateur, devant le docu alléchant racontant l'aventure des premiers hommes sur la Lune (avouez que c'est attirant !??).


Une chose en chassant une autre, j'ai dû ajouter à ma liste des courses pas encore faites (les horaires, vous suivez ?) une nouvelle casserole et son couvercle. Too bad.



(mon palmarès de knock out de casseroles frise le record mondial, je vais bientôt appeler Guiness, à moins que j'aie enfin réussi ce que ce palmarès met en jeu à chaque nouvelle victoire, à savoir l'incendie de la maison... Si je blogue plus pendant trois mois d'affilée, vous vous inquièterez ? (ah non c'est vrai, c'est pas un bon indicateur...))

Aucun commentaire: