vendredi 15 juillet 2011

Ce que c'est que la transmission des savoirs tout de même

Je suis une maman à moitié greffée à sa machine à coudre, c'est un fait.
J'en connais des pires que moi. Moi je partage mon temps d'indisponibilité entre la machine à coudre et l'ordi...
N'empêche que les enfants ont voulu faire de la couture eux aussi, et que ma foi on s'est lancé dans des petits sacs (à l'aiguille et au fil pour commencer, j'ai envie qu'ils comprennent bien ce qu'ils font), que je vous montrerai bientôt.

Et bon, voilà, j'ai passé pas mal de temps à remettre le fil dans les aiguilles, forcément. Je prends, je lèche, je vise, je tire. Parfait.


ce matin, y'a Ptibouchon qui se fait un collier de perles avec un scoubidou et des grosses perles en bois. Il prend son scoubidou, le lèche consciencieusement, vise la perle, passe, tire.

L'en rate pas une celui-là.




Et à propos de couture, j'ai voulu réparer à ma façon ce que j'avais cassé chez ma copine au printemps dernier (aucun commentaire sur les délais, je vous prie). À savoir la jolie théière qu'elle avait évidemment fabriquée elle-même et qui était porteuse de plein de souvenirs, tout ça (arg)(faut assumer sa patauderie, mais y'a des fois, c'est moins facile que d'autres).

Je lui ai donc cousu une théière :



Et une mini poupée porte-clés pour tester mon patron, mais vous attendrez pour la photo, c'est encore en cours.

Aucun commentaire: