lundi 23 mai 2011

Mais d'où viennent les gènes de Biggirl ?

Je vais mener mon enquête et de façon approfondie je peux vous le dire.

Parce que mon enfance à moi, elle était bourrée de genoux écorchés et de matches de foot. Je jouais pas mal toute seule, et en tout cas jamais -jamais !- je n'ai eu li'dée saugrenue de jouer à des jeux de filles.

Je m'en suis sortie quand-même, hein, ça va, merci.


Ma fille elle adooooooooore les Barbie, les pet-shop et autres Winx.
Admettons (beuaaaaaaaaark).


Ma fille elle se "maquille" chaque jour à coups de feutre (et je la laisse faire, que voulez-vous).


Et quand elle est conviée à se joindre à moi pour aller écouter un concert de musique classique, comme une grande, ben elle commence par se doucher (pour être bien propre, maman - t'as raison, aujourd'hui on s'est bien empoussiérés), elle change ses vêtements (pour être belle, maman - bah c'était pas si moche ce que tu avais aujourd'hui, si ?), elle se maquille (j'ai mis du rouge à lèvres, maman, ça se voit ? - tout à fait, ma chérie, ça se voit trèèèèès bien), elle se parfume (tu sens maman ? - keuf keuf, oui, ma chérie...), et elle met des boucles d'oreilles.



Mais ma fille a la mère qu'elle a (damned, la pôvre), qui a dit que percer les oreilles, ben ça serait pour l'anniversaire de sept ans, pis c'est tout.


Alors tant pis, c'est système D : deux petits ronds jaunes bien coloriés sur une feuille de papier, un bout de scotch sur chaque oreille, et le tour est joué, ni vu ni connu...






Euh, elle est archi prête, là. Chéri, t'es sûr qu'on ne lui ferait pas un genre de cadeau d'anniv' en avance à ta fille ? Non ? Rho t'es moyen rigolo comme type des fois quand-même...

Aucun commentaire: