mercredi 9 mars 2011

En bonne responsable de l'instruction de mes enfants

(c'est officiel depuis septembre dernier, c'est signé, engagé, et surveillé, ouh là, je vous raconte pas comment, bref)

En tant donc que responsable, je ne rate pas une occasion de les regarder apprendre des trucs (me fendre de leur enseigner quelque chose est une option un peu aléatoire, il faut bien l'avouer).
Ce midi par exemple, c'était déjeuner logico-maths...

Y'avait Ptitbouchon à son bout de table qui faisait des suites logiques : "un p'tit peu de gnocchis, un p'tit peu de poisson, un p'tit peu de gnocchis, un p'tit peu de poisson..." (oui, c'était particulièrement gastronomique ce midi).

Y'avait Tiboy devant son assiette qui faisait du dénombrement : "Hé Biggirl, moi des gnocchis j'en ai 24, j'en ai plus que toi !"

Y'avait Biggirl entre les deux qui me prouvait qu'elle avait bel et bien acquis la conservation des quantité continues : "Ben non, on en a pareil. Maman, les tiens elle les a coupés, alors t'en as plus de coupés, mais t'en a pareil d'entiers".



C'est bien les zous, j'aime quand un atelier tourne bien comme ça, ça me donne l'impression de faire quelque chose pour remplir vos caboches, c'est parfait.



Ce soir on travaille la conjugaison : "je mange ma soupe, tu manges ta soupe, elle mange sa soupe... Mange ta soupe !"

1 commentaire:

JOe a dit…

Ben chez nous c'est plutôt les mathématiques appliqués aux petits chevaux... Si Papinou ne fait que des 6 et fait 3 tours pour un, que Crapouillette ne fait que des 6, des 5 et des 3 et que Maminou arrive péniblement à faire 2 sans pouvoir sortir son cheval, qui va arriver le plus vite à rentrer ses chevaux à l'écurie!!! Bizzzzzzzzzzzzz