vendredi 15 octobre 2010

Quand on n'a pas les outils...

Des fois j'ai des idées comme ça que dans ma grande fatigue et ma grognonnerie basale du moment, un gros tas de pâte à crêpes sera le bienvenu à la table du dîner.
De quoi se faire des salées et des sucrées.
De quoi mettre de la bonne humeur et des sourires.
Tout ça, quoi.



Comme j'ai littéralement doublé les proportions (quoi ? On aime les crêpes, s'tout), la partie "mélanger sans grumeaux" a un peu foiré. Devant mon saladier à la limite de déborder, j'ai pris sage décision de préciser sur ma recette que les bonnes proportions c'est juste une fois et demi les quantités de la recette de base. Pas deux. (Quoi que... finalement on a tout baffré quand-même. Petit déj du lendemain inclus, mais y'avait plus rien...).



Je reste de bon poil, même en voyant qu'à 19 h 30, mon Amoureux qui m'avait gentiment annoncé qu'il finissait "tôt ce soir" n'est toujours pas rentré. Et devant les pauvres gosses affamés qui remplissent la pièce de leurs cris déchirants, je décide de passer à l'action.



Allons-y pour faire chauffer la poêle, youhouuuuuuuuuuuuuuuuu.



Ouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu.



uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu.



...............



...








Ah ben euh ! C'est quoi cette plaque de cuisson pourrite, là. Chuis plus habituée, moi. J'avais peut-être pas trop de meubles en Nouvelle Calédonie, mais j'avais de la plaque de cuisson qui tenait la route ! Rhaaaaaaaaaa.






Je peux vous le dire, essayer de faire cuire des crêpes dans une poêle tiède est une perte de temps.
Croire au pouvoir des crêpes dans la poêle tiède pour remonter le moral des troupes, ou en tout cas de la cuisinière, est une utopie.
Mais bien qu'imaginer que l'Amoureux dans sa grande sagacité bricoleuse naturelle puisse trouver une solution au problème sus-mentionné soit de l'ordre de l'infinitésimalement probable, croyez-le ou non, c'est ce qui arriva.






Viva l'Amoureux remonteur de moral, cuiseur de crêpes, euh de mini-crêpes.






(oui, une toute petite poêle du bon diamètre, posée sur la plaque de cuisson, chauffait suffisamment, elle. Et en vrai c'est la classe, les mini-crêpes, sauf que quand on avait de quoi faire sauter un régiment de crêpes de taille normale, vous imaginez pas combien de mini-crêpes on peut envisager de cuire...)

Aucun commentaire: