jeudi 30 septembre 2010

Bienvenue chez flunch !

Nous, on a pris des vacances la semaine dernière.

Voui, monsieur, voui madame, farpaitement. On va pas s'embêter, je trouve. En plus le mois de septembre c'est mon préféré, avec ses jolies températures, son beau temps et ce petit je-ne-sais-quoi dans l'air qui me met de bonne humeur.


Qui dit vacances dit au moins une fois un genre de journée où y'a pas moyen de faire autrement que de déjeuner au restau. On se fait pas violence, je vous rassure, mais autant se donner de bonnes excuses.  



Flunch, c'est écrit dessus, t'y vas avec douceur et volupté pour déguster un repas agréable dans un cadre reposant, et qui plus est prévu pour les familles. Le menu enfant, là, il a l'air très correct, et on y va le sourire aux lèvres.


Le premier espace, c'est des entrées et des desserts. Tu jettes un coup d'œil pour essayer de comprendre, et tu finis par réaliser que tu vas commander ton plat chaud à la caisse et aller le chercher de l'autre côté.
Avec les trois zouaves, tu cours un peu, entre les plateaux, les couverts et les entrées et desserts à choisir (y'a un dessert "au choix" dans le menu enfant). Étonnamment on ne trouve pas de compotes, et un dessert sans lait de vache ha ha ha ! Non mais quelle idée aussi. De dépit, je me suis tournée vers les petits pots de bébé (choix du dessert : compote pomme-banane ou compote pomme-banane ouééééé). Le temps de gérer la première vague de panique à l'entrée du Flunch, la bigbiggirl qui nous accompagnait (elle porte le même prénom que ma fille, huhu) a filé sur la caisse de gauche, et comme on veut l'inviter, mon Amoureux me pique un chèque et file avec Ptibouchon pour la rattraper.


Ma patience commence à légèrement s'écorner quand je comprends à la caisse que les "desserts au choix" du menu enfant, faut les choisir après la caisse, à l'endroit des plats chauds. C'est pas comme si je venais de passer vingt minutes à leur trouver un dessert convenable, non plus... Grmbl. 

J'ai vérifié en sortant c'est effectivement écrit sur un des panneaux annonçant fièrement le menu, sauf qu'en fait, je pense que tant que tu ne t'es pas cassé le nez à la caisse, tu peux pas comprendre ce qu'ils entendent par là. Enfin avec mes neurones convalescents c'était inimaginable que je pige. Et vous savez quoi ? Je suis sûre que je me suis déjà fourvoyée dans un flunch et que j'ai fait exactement la même idiotie... Je comprends vite, moi, faut m'expliquer un peu longtemps, juste...




Donc je paye, je me décide pour un plat chaud, je prends deux menus enfant et je commence à faire la queue...





Moi je crois que chez flunch le mec qui a pensé le truc, il s'est dit "ouais ! faisons leur un joli menu enfants, avec des mignons plateaux, les familles vont adorer". Pis il est mort célibataire et sans enfants, et il n'a jamais pu tester son concept de MERDE !





Parce que tu vois, chez flunch, ton plat chaud, tu vas aller le chercher au comptoir correspondant : "grillades", "poisson", "plats mijotés", ou évidemment "espace enfants". Mais quand tu es là toute seule avec tes deux grands affamés (je vous rappelle que mon Amoureux a filé avec le petit dernier), tu ne peux mathématiquement PAS faire la queue à deux endroits différents à la fois. Le temps que je comprenne le truc (j'ai dit que mes neurones étaient légèrement indisponibles), j'avais déjà perdu trois places dans la queue, qui plus est dans la mauvaise (j'avais commandé poisson, ça c'était la queue des grillades) et mes gosses couraient à peu près partout dans le restau.









Après on se demande pourquoi je suis énervée aussi.











Je pense que la maman du p'tit gars qui a attendu vingt bonnes minutes au comptoir enfants qu'on lui serve le plat chaud qu'elle voulait pour son fils a trouvé ça un peu stressant aussi, et il faut bien admettre que quand l'ensemble du personnel te fait la tronche ça n'invite pas tout à fait à la zénitude...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

en plus que t'as oublié le pistolet à boulette de chez flunch à la maison...Sarah.

By O. a dit…

Han oué je l'avais complètement zappé celui-là. Cela dit, il a tenu une journée et il a décédé du soufflet, donc je pense que tu peux sans arrière pensée le déposer dans la première poubelle venue... ^^

JOe a dit…

MDR!!!!!!!
Ah oui, j'ai testé aussi mais sans morpion: ça aide! Ben vé, la prochaine fois va manger à Géant (je sais plus le nom de la cafétéria) c'est nettement moins prise de tête!!! Bizzzzzzzzzzzzzz