lundi 6 septembre 2010

Aujourd'hui

J'ai bossé sur mon bouquin de psychologie cognitive (aurais-je comme une hypothétique reprise du travail qui me pousserait le derrière ?). J'ai fait du café pour les quatre adultes de la maisonnée. J'ai rappelé la dame de la maison qu'on a visitée la semaine dernière pour lui dire qu'elle nous intéressait bien, et qu'on aimerait rencontrer son (ex) mari. J'ai préparé un déjeuner pour les gosses, ma mère mon frère et moi (juste pour montrer à ma tante que non, non, ce n'est pas à cause de moi que ma mère est fatiguée, mais plutôt grâce à moi qu'elle ne l'est pas encore plus). J'ai changé, bercé et couché un Ptibouchon bien fatigué. J'ai cousu une balle à nétiquettes pour une petite fille qui va bientôt pointer le bout de son mignon petit nez, de l'autre côté de la terre. J'ai ouvert le livre de lecture à la page du ga go gu gui gué guê guè avec Tiboy. J'ai joué au jeu du petit cochon avec les deux grands (avec l'un puis l'autre). J'ai donné une tétée à Ptibouchon qui se réveillait de sa sieste, puis un goûter à tout le monde. Je suis partie avec toute la troupe faire les courses, rapport à la disparition louche des crème soja-chocolat que je n'arrête pas d'acheter. J'ai failli oublier le rendez-vous chez le dentiste pris le matin pour Tiboy, mais l'intéressé a eu le bon goût de s'en souvenir juste au bon moment, on n'était même pas en retard, c'est dire ! J'ai fait examiner mes deux grands loustics gratis parce qu'ils ont des dents de winners, et on ne sait toujours pas pourquoi Ptibouchon se plaint de sa canine depuis le réveil ou quasi. J'ai tout tout tout rangé les vestiges (nombreux) d'une journée pleine d'imagination, avec des enfants heureusement impliqués dans la tâche. J'ai donné le bain de Ptibouchon, et puis je lui ai donné une douche parce que dans le bain il y a eu de drôles de trucs marrons qui se sont mis à flotter. J'ai fait couler un nouveau bain pour les deux grands, et pendant qu'ils infusaient gaiement, j'ai fait manger deux assiettes de riz à Ptibouchon et fait chauffer un gratin et des tielles pour le reste de la maisonnée. J'ai adoré quand ma mère m'a annoncé juste après que tout soit au four qu'ils ne mangeraient pas là ce soir. J'ai fait manger les deux grands. J'ai appelé mon Amoureux juste pour voir, étant donné qu'il "finissait à 19 h 30" et qu'il n'était pas arrivé à 20 h (il travaille à cinq minutes), juste pour le plaisir d'entendre le répondeur se déclencher et de savoir qu'il était donc en route, donc bientôt là.





"Cabinet de kinésithérapie bonsoir ?"






Pfff, tous les mêmes.

4 commentaires:

val a dit…

comment ça? t'as pas réussi à caser une sieste là dedans??

(et les douleurs aux dents avec l'accident du bain, euh, y'aurait pas une autre dent qui pointerait le bout de son nez???)

By O. a dit…

Tu mélanges les boys, ma belle : c'est Tiboy qui avait mal aux dents. Ti bouchon je le sais bien qu'il me sort deux canines et qu'il prépare aussi les deux suivantes pendant qu'il y est...

JOe a dit…

Ben quoi, tu n'as fait QUE ça???? MDR! Bizzzzzzzzzzzzzzz

By O. a dit…

Oui je sais j'ai manqué de productivité ^^