lundi 23 août 2010

Qui a envoûté Tiboy ?

Les deux grands ont peur du fantôme. Celui qui a allume les lumières la nuit sans prévenir, réveille leur mère en passant subrepticement dans le couloir (ombre se déplaçant comprise dans le pack), qui leur fait des ombres dans cette grande maison pleine de grincements et de coins sombres.


Au début de l'été il leur a foutu spécialement la trouille. J'ai râlé après le fantôme, non mais ça va bien, hein.



Alors il a dû se sentir responsable, coupable, je sais pas. Et il a envoûté Tiboy.




Il faut savoir que si Biggirl a appris à nager cette année et sautait l'an dernier dans la piscine avec un plaisir bruyant, que si le Ptibouchon en bon Buzz se jette spontanément du bord de la piscine avec ses brassards, coule et attend tranquillos que la paire de brassards le remonte à la surface, Tiboy est du genre à passer l'heure de piscine à bricoler autour de l'eau sans y plonger un orteil, brassards ou gilet de sauvetage bien attachés on ne sait jamais des fois qu'une brusque rafale le précipiterait dans cet élément hostile qu'est le contenu du bassin.


Si d'aventure un malheureux bébé trop enthousiaste vient à éclabousser le malheureux, les cris de petit cochon qu'on égorge remplissent alors l'espace, et un câlin remetteur d'émotions est fortement conseillé.


Bref, Tiboy et l'eau c'est pas ça.



Au point que dans la lignée des cours de natation donnés à sa sœur cette année, j'ai branché le maître nageur pour qu'il essaye de faire évoluer le bonhomme, mon but ultime étant de réussir à laver les cheveux du jeune homme sans drame (ça fait quatre ans qu'il hurle à la mort à chaque shampoing, c'est pas que c'est insurmontable, mais j'apprécierais un climat plus favorable à la détente le soir avant le coucher, voyez).



Le maître nageur il a laissé tomber. Il n'a même pas voulu que je lui paye les deux séances qu'il a passées à tenter de faire faire des bulles dans l'eau à mon gosse réticent, c'est vous dire.





Comment voulez-vous que je comprenne ce qui s'est passé avec lui, alors que ça fait deux fois de suite que c'est lui qui me demande à laver ses cheveux, qu'il mouille spontanément sa tête en trempant le crâne oreilles comprises, et qu'il joue au concours de bulles dans l'eau avec sa sœur.





Envoûté je vous dis.




Il est parfait ce fantôme.

Aucun commentaire: