mercredi 26 mai 2010

Ça ne s’arrange pas

Mais bon, je suis toujours sur internet dans les horaires d’ouverture de la médiathèque, avec ou sans bulldozer de 16 mois et demi sur le tarmak, vite, vite, et avec une montagne de choses à faire...

Réjouissez-vous, la fin de ce vide bloguesque approche... Bientôt nous nous envolerons pour Tokyo, bientôt nous nous ré-envolerons pour la métropole, bientôt l’Internet sera de nouveau un élément quotidien de mon environnement, et je reviendrai vous enquiquiner avec mes histoires.

Bientôt.


En attendant, je fais de bric et de broc, quand blogger ne me fait pas la tête, quand j’ai le temps, quand je n’oublie pas... (oui, des fois je vous oublie, mea culpa).



Heureusement, j’ai un Amoureux que mon engagement auprès de vous ne laisse pas indifférent, et qui ne ratera pas une occasion de me faire m’exclamer que “celle-là tu n’y louperas pas, elle va finir sur le blog”. Brave homme. Il ne lui manque que l’esprit bricoleur, la fibre culinaire et un peu de maniaquerie sur l’état de propreté de la maison, et il sera parfait (quoi ? On peut bien rêver un peu, hein !).



En attendant, il fait ce qu’il peut pour suivre mon rythme de “y’a un binz fou à gérer avant de rentrer”, et il vend les véhicules de la famille. Surtout sa moto, en fait pour le moment, mais je ne désespère pas de nous voir nous débarrasser aussi de la clio et du zafira d’ici 3 semaines (pour la première je ne suis pas bien inquiète, mais j’avoue que la seconde risque bien de faire un petit séjour prolongé ici, qui n’en veut d’une jolie zafira toute révisée, avec un embrayage tout beau tout neuf et bientôt 2 pneus neufs à l’avant ? Mh ? Pas chère... Contact via le blog pour ce véhicule dispo en Nouvelle Calédonie (non mais je précise, hein, venez pas tous m’envoyer un mail pour l’acquérir à Villiers le Bel, j’y serai pas et elle non plus)).


La moto ça va, elle est vendue.


Pour les deux autres véhicule, un contrôle technique s’imposait, et nous avons fait le voyage tous les cinq avec les deux véhicules exprès.
Quand j’ai récupéré mes papiers pour la zafira, le gentil monsieur du contrôle technique, il m’a dit innocemment que “par contre pour l’autre voiture, c’est pas la bonne carte grise, celle-là c’est celle de la moto”.



...


Heing ?



Mais la moto elle est vendue, on a donné la carte grise à l’acquéreur, en prenant bien soin de la barrer sur toute sa longueur et indiquant “vendue le...”.








Damned.




Il a fait ça mon Amoureux : il a vendu la moto, et il a donné la carte grise de la clio, en la barrant et tutti quanti. Moi je dis quand-même, il est trop fort ce mec. Des comme ça, y’en a pas des masses, j’ai de la chance.




Ou pas.




Mais bon, quand-même je l’aime, je vais le garder, tant pis.

2 commentaires:

lagirafe a dit…

Hé oui, et puis, s'il n'existait pas, il faudrait l'inventer...

By O. a dit…

Tu sais quoi ? Des fois je me demande en fait... Mais je vais le garder quand-même ^