vendredi 16 avril 2010

Retour au Zen (avec un Grand Z)

Je ne sais pas si vous vous souvenez de notre arrivée ici et du Grand Dénuement dans l’appartement que nous avions investi. Les repas pris à même le sol dans un salon qui sonnait creux... Enfin si vous ne vous en souvenez pas, vous imaginez la chose.


Avec le départ, on revend tout (forcément).


L’équilibre entre le retour au Grand Dénuement et la nécessité d’avoir tout vendu avant de partir n’est pas évident à trouver.




À l’heure où nous mettons sous presse, le lave-vaisselle et la machine à coudre ont rejoint leurs nouveaux propriétaires (ce qui veut dire, Isa, que j’ai terminé la partie “couture” du swap ! Je suis contente, contente !), comme le grand bureau, l’étagère de la salle de bain, et dès samedi, la table de la cuisine (mais on en a une en plastique qui fera de l’intérim), le lave-linge et le frigo sont réservés (mais resteront chez moi jusqu’au bout, je peux difficilement m’en passer avant tout de même), et doucement mais inexorablement, mon intérieur se vide de son contenu...


(soupir)



Non, mais y’a plus de déprime : dans deux mois tout ronds on sera à la veille de monter dans l’avion, et moi je suis contente de rentrer chez moi.


Le billet d’avion est pris.


On va s’arrêter 15 jours au Japon.


Ma maman va nous rejoindre au Pays du Soleil Levant pour visiter avec nous les trésor de ce petit coin du monde qu‘on ne connaît absolument pas (j’ai hâte !).

2 commentaires:

josse21 a dit…

Je vois que vous n'étiez pas près pour l'éxotisme...il y a un grand pas entre l'imaginaire et la réalité.Mais cela vous fera de beaux souvenirs et à moi aussi qui suit vos péripéties ...
A bientôt

By O. a dit…

Non, mais j'ai appris plein de choses sur moi-même et sur mon couple, et je pense que ça valait le déplacement ! J'espère que vous suivrez la suite de l'histoire, ça ne fait que commencer ^