dimanche 20 décembre 2009

Purée de Buzz de groumpf à la fin !

Je l'aime. ce bébé, je veux dire. Je l'aime, évidemment.



Mais s'il pouvait genre reprendre le petit rythme de un seul réveil la nuit et re-dodo jusqu'à 6 h 30 (voire 7 h, je prends aussi 7 h s'il y a ça en réserve), je l'aimerais encore plus.




Parce que là c'est plus possible. Il me fait le coup du môme perdu d'avoir été séparé brutalement de son père, je sais pas, mais en tout cas y'a un truc. Et donc depuis le départ de son père (si, si, ça coïncide, y'a un truc à fouiller, là) ce Bouchon mignon n'a rien trouvé de mieux pour ménager sa pauvre mère seule aux commande du troupeau que de revenir au truc antédiluvien des trois réveils-tétée.



Trois !



3.











Aaaaaaaaaaaaaaarg, mais aaaaaaaaaaaaaarg, quoi ! Sachant qu'il est réveillé pour de bon entre 5 h 45 et 6 h 15, vous faites le compte de mes heures de sommeil, et vous comprenez pourquoi j'ai un peu les yeux pas en face des trous depuis 5 jours que dure ce calvaire.






Sur ces belles paroles, je file me coucher.


(enfin dès que j'aurai fait la vaisselle, nettoyé le salon, rangé un minimum, pris ma douche et lu un peu...)


(ce billet est dédié aux femmes extraordinaires qui gèrent leur troupe 24 h / 24 tous les jours pour cause de père vraiment absent. Elles ont mon admiration profonde. Sincèrement.)

2 commentaires:

JOe a dit…

Houlà, la papa pas là, la luminosité pas la même, les horaires différents... Dis donc, ça ne fait beaucoup pour ton p'tit'bouchon... Allez courage! Et ton homme ? Il va mieux??? Bizzzzzzzzzzzzzzzz

By O. a dit…

D'acc' pour le premier paramètre, mais il s'accommodait relativement des deux autres depuis un bon mois, hein.

Cela dit, ce matin réveil à 7 h (deux réveils de nuits, on compte pas celui de Tiboy tombé du pieu), on est en progrès !