jeudi 10 décembre 2009

Moui, je sais...

J'avais dit hier soir (enfin ce matin)(enfin hier matin).

Pis on est rentrés claqués.
Pis j'ai couché mes enfants fatigués et chiants (d'être fatigués)(mais des fois ils sont chiants tout seuls aussi).
Pis je suis allée tout droit dans mon lit à moi.
Pis j'ai vaguement lu le bouquin hyper philosophique que j'ai acheté à ma fifille en passant à la croix rouge il y a deux jours (niveau de réflexion et de chute intéressante : zéro).
Pis j'ai éteint la lumière sans même trouver la ressource pour ouvrir mon livre de grande (Justine Lévy pour tout vous dire), et j'ai dormi. Pas assez. Jamais assez de dodo, objectivement, je trouve. Pas vous ? Je me programme pour la retraite un genre de cure de sommeil : deux ou trois jours de dodo non stop. Juste un peu d'éveil pour sustenter l'ours en hibernation, le rien d'énergie que requerrait l'ouverture d'une paupière pour lire un peu de mes blogs... Mais entre deux, c'est-à-dire tout le temps, soyons clairs : dodo.



Bref, vous raconter l'anniversaire très chouette de ma fille de 5 ans, aura attendu un peu.





Donc j'avais bien tout préparé : mon gros sac avec les 5 petits paquets pour la pêche à la ligne, les bougies et les allumettes, le couteau et les assiettes en plastoc, les gobelets, les jus de fruits, et bien sûr le coffre à trésor ! Le déroulement de mon grand jeu, la boîte de maquillage, les morceaux de carte au trésor à cacher, les indices à donner...


Certes, j'ai attendu d'être sur place pour chercher une branche ad hoc pour la pêche à la ligne, et évidemment je n'ai trouvé que des avortons de bouts de bois, mais ils ne se sont aperçus de rien, ouf.


Certes, le maquillage sous forme de crayons était tout à fait fondu dans sa jolie boîte, et les-dits crayons ont perdu toute leur contenance dès que j'ai voulu les attraper pour faire quelque chose avec.


Certes, mon Tiboy a fondu en larmes quand il s'est précipité trop tôt pour le parcours, et qu'on lui a dit d'attendre son tour, mais que quand son tour est arrivé, il n'a plus voulu du tout le faire, ce parcours, je le soupçonne d'avoir voulu s'en débarrasser parce que ça lui faisait un peu peur, mais c'est pas grave, mon crapouillou, t'as le droit de pas le faire du tout si tu veux, d'ailleurs ça tombe bien, on a plein de copains supplémentaires qui sont volontaires pour le faire à ta place, le parcours...


Certes, le vent a décidé qu'il soufflerait les bougies, que ça pouvait être son anniversaire aussi, tiens ! D'ailleurs on lui chante jamais "joyeux anniversaire" au vent, c'est pas juste. Donc il a soufflé, c'est tout.




Mais les mômes ils ont écouté mon histoire (très improvisée) de sirènes avec beaucoup d'attention, ils ont couru d'un bout à l'autre du parce avec beaucoup d'enthousiasme, ils ont fait "ouaaaaaaaaaaaaaaah" en trouvant le trésor et en ouvrant mes paquets de merdouilles préparés pour chacun, et ils s'en sont mis jusque là de gâteau au chocolat et de tarte aux pommes, de jus de fruits et de bonbecs.





Mission réussie ?





(clic pour voir en grand, et bon, c'est pas pour cracher (encore) sur le dos de mon Amoureux, mais c'est lui qui a mitraillé (on peut pas tout faire) et bon, c'est pas les images que j'aurais aimé garder de la fête...)

4 commentaires:

ma petite fabrique à bonheurs a dit…

wahou, ça devait être génial!

bravo!


j'ai cru un instant en lisant l'inventaire de ce que tu avais apporté que tu avais oublié l'appareil photo....

By O. a dit…

^-^ Au début j'avais même oublié de dire que j'avais pris le gâteau et les bougies :-D

Et bon, en fait les photos sont prises avec l'appareil de mon Amoureux, et elles ne sont vraiment pas terribles... Quand on est habitués à du super, hein...

JOe a dit…

Ben dis donc, ils en ont passé un bon moments les pitchouns, remarque l'organisatrice à fait très fort. Bizzzzzzzzzzz

By O. a dit…

Voui, je redoute un peu l'effet d'échelle : va falloir faire au moins aussi bien à chaque anniversaire, maintenant... (oui, bon, OK j'ai adoré ça... :-D)