vendredi 10 juillet 2009

Home sweet hooooooome

Tant qu'à faire les choses simplement, nous avons déménagé en deux temps. Une première fois de Montpellier à chez mes parents, et une seconde fois de chez mes parents à notre "maison d'été".




Enfin quand je dis nous, ha ha ha, suivez mon regard, en vrai c'est beaucoup moi, hein.

(non, mais mon Amoureux a passé le mois de juin à me seriner que j'étais trop stressée et qu'on avait bien le temps, et m'a laissée deux jours avant le déménagement proprement dit avec son bureau encore plein de paperasses et de meubles, et tous ses vêtements encore dans les armoires... Il est mignon. S'il n'existait pas, il faudrait l'inventer).


(et là de toute façon il bosse comme un fou, donc je me tape toute seule, petit à petit le déménagement number two, j'adore. Si, si)







Alors comme je suis une indécrottable positive de la vie, tout ça, je regarde le bon côté des choses dans le blanc des yeux et je rentre dans ma méthode coué personnelle pour ne pas pleurer.





Parce que bon, certes, notre "maison de l'été", c'est la possibilité qui m'est offerte de passer l'été sans le stress de l'invasion de mes parents, c'est le droit de vivre à notre rythme si on le veut, d'être chez nous, rountudju.





Sauf que faut s'accrocher un peu à son optimisme quand on voit qu'on est arrivés dans la maison la plus moche de la terre quasi.

Et la chambre où je dors avec mon Ptibouchon et mon Amoureux est recouverte de moquette.

La moquette garde trèèèèèèèès bien les mauvaises odeurs.

Les vieux ça pue.








Bouhouhouhouh...









Je ne parlerai pas de la salle de bain, de la machine à laver, des placards de la cuisine.




J'ai dit que je n'en parlerai pas.

4 commentaires:

Mel a dit…

dommage ça m'aurait plu
le principal étant que tu as internet bien entendu :)
bisous à tous les 5

By O. a dit…

Ben en fait, je n'ai pas internet dans ma belle maison... Mais elle est à 5 minutes de celle de mes parents où je viens passer au moins une après-midi tous les deux jours :-D Je suis très famille, moi... (comment ça je ne viens que pour internet ? Meuh non)

(et objectivement, tu ne veux pas savoir la tronche (et l'état) de la cuisine, de la machine à laver, du reste)(non, mais je sais que tu en rêves, mais ça viendra bien dans un autre message, faut que je ménage mon suspense, quoi ! :-D)

JOe a dit…

Ben en fait tout ça c'est essseprêt pour que tu puisse faire des jolis pages de blog!!! Alors, tout comme mel, j'aimerai bien que tu nous racontes la maison!!! Bizzzzzzzzzzzz

Valoupette a dit…

Te lire est un tel bonheur ! Surtout ne nous prives pas.
Bon courage !