vendredi 15 mai 2009

Se perdre...

Se lever moins fatiguée que les autres jours.
Prendre ça comme un bon signe pour la journée.
Se tromper.


Passer la matinée à voir sa colère monter pour un oui ou pour un non.
S'en vouloir.
Leur en vouloir aussi.
Ne pas savoir pourquoi.

Partir avec eux acheter les sandales promises depuis plusieurs semaines.
Apprécier l'air du dehors, l'espace pour leurs cris.


Aller manger tous ensemble chez le suédois, pour les boulettes de viande et les frites.
Croiser un monsieur parfaitement distingué avec un doudou dans la bouche.
Se demander si on a rêvé.
Manger sur fond de bébé fatigué qui ne trouve pas son sommeil.
Se sentir seule.


Ne pas trouver les sandales rêvées chez Décat, être déçue.
Repartir pour une autre enseigne.
Voir le temps filer, et rentrer bien plus tard que prévu.
Croiser sur la route un scooter conduit par une personne portant un magnifique blouson Harley Davidson.
Sourire.


Arriver chez soi.
Trouver tellement compliqué de vider la voiture des pulls en trop, de tous les sacs et du cosy.
Avoir un bébé trop fatigué pour s'endormir sereinement.
Se sentir encore trop seule pour tout gérer.
Manquer de son Amoureux à ses côtés.

Aimer ses enfants plus que tout.
S'en vouloir à en pleurer d'être si peu patiente en ce moment.
De piquer des crises si difficiles à gérer pour eux.

Se sentir fatiguée encore.
Ne plus en pouvoir de la douleur dans le cou qui empêche la tête de tourner ailleurs que vers la gauche (ni en haut, ça fait mal, ni en bas, ça fait mal, ni à droite, ça fait mal).
Se sentir ailleurs qu'ici et maintenant, alors que l'ici et maintenant prend tellement de place qu'il empêche de rêver d'ailleurs...
Avoir l'impression que ses yeux ne sont pas fixés sur la vie, mais qu'ils voient tout depuis un écran, posé quelque part à l'arrière de sa tête.
Se sentir bizarre.


Vouloir être loin avec les trois enfants et leur père.
Loin et heureux ensemble, pour apprécier chaque minute, plutôt que de se sentir coincée, douloureuse, énervée et fatiguée.





Se taire enfin.

6 commentaires:

JOe a dit…

Houlà, un coup de fatigue/bluzzz? Ben c'est rare de toi. Courage, tu vas voir, ça va aller, t'inquiète... Et pousi y'a des jours comme ça.... Bizzzzzzzzzzzz

By O. a dit…

Merci pour ton soutien.
Je sais que je m'en remettrai. J'en peux plus c'est tout.

val a dit…

oh zut, ce que j'aimerais être à côté de toi, pouvoir te soulager parfois. voila, dans 3 jours, on sera ensemble, tous, dans 3 jours, tu te poseras, les enfants auront tout l'espace pour jouer, tu pourras dormir la matin, récupérer...

et te faire câliner

et te faire dorloter

et coudre

et cuisiner
et papoter
et photographier
et respirer


et dormiiiiiiiirrrrr


câlins

By O. a dit…

Merci, tes câlins me vont droit au cœur. Ça va mieux depuis qu'Étienne a repris le chemin de la crèche... Et que j'ai commencé les fleurs de Bach ;-) Mais vivement mercredi ! (et Franck aussi va avoir besoin de repos... Mais on va vraiment se faire plaisir ce WE ! J'ai hâte !)

Mel a dit…

bon j'espère que ça va mieux, que le week end t'a fait du bien
plein de gros bisous

By O. a dit…

Oui ! Merci !
Nouveau message ce soir, va. J'ai plein de trucs à raconter... ;-)