mardi 19 mai 2009

J-1



Ouh mais vous le savez pas, vous, que le 20 mai est un jour absolument parfait ?

Bon, OK, ça devait être le 12 mai (il m'avait dit 15 jours après les exams, au début), pis finalement c'était censé être le 19, pis finalement c'est le 20. J'ai cru que j'y arriverais jamais à cette date fatidique qui va marquer un tournant certain dans la vie familiale.

Mais on y est, c'est demain.

Bon. Je pense que mon Amoureux a une dette incommensurable envers moi. Des années de chouchoutage et de tendresse n'y suffiront peut-être pas pour éponger ça, d'autant qu'il trouve le moyen de se rajouter un cours "super intéressant" demain de 18 à 20h.
Jusqu'à la lie, il me l'aura fait boire, sa coupe.
Rha.
(je meurs...)



Le bilan de santé de la mère n'est pas folichon.
Elle a le cou en vrac (ça va mieux, mais on ne peut pas dire que c'est guéri, ça non).
Un genou avec une bosse et un bleu dignes des affres de son enfance mouvementée (nan mais j'ai des cicatrices plein les genoux, moi, je suis de la campagne, voyez...).
Une fatigue physique qui n'est même plus prononçable tellement elle est énorme (m'enfin malgré tout je réussis à venir bloguer un truc, c'est que ça doit pas être aussi insurmontable que ça, hein...).
Et un traitement de choc aux fleurs de Bach depuis 4 jours pour éviter de communiquer (le mot est bien grand pour le résultat obtenu) avec la population de moins de 5 ans qui vit sous le même toit qu'elle par des espèces d'aboiements peu engageants...





Toutefois, il faut remarquer qu'à ce tableau bien sombre (musique d'ambiance des vieux films noirs, je vous laisse choisir votre préférée) s'ajoute une tâche absolument délicieuse de lumière vivifiante : vous.



Z'êtes formidables, si.


Voilà que je suis allée pleurer sur le blog de Kallou (qui déprime un peu aussi, je me suis sentie moins seule, moi tout à coup...), comme quoi j'avais pas de commentaires non plus, tout ça, et bouh que je suis malheureuse (comme l'a dit ma gentille copine Joe : ça me ressemble pas cet état-là...).


Et le temps de le faire, j'ai vu 6 nouveaux commentaires s'afficher sur mon blog, et mon cœur a fait son petit bond "dzoing", et je me suis dit qu'il fallait me reprendre, tout ça.




Surtout que dans les 6, y'avait a n g e l. Hiiiiiiiiiiik (hystérie)(ça va passer).







J'en étais donc restée à une phase créatrice insensée. J'espère réussir à aller au bout de ce que j'ai commencé. Je vous préviens, avec moi ça peut prendre un certain temps. J'ose juste croire que mon Amoureux en ayant enfin terminé avec ces *%/!§ de révisions, je vais voir des plages de temps libre et sans bébé-relou dans les pattes (je ne vise personne) se présenter à moi, pour aller acheter les deux petits pots de couleur qui vont bien et le pinceau un poil plus large que mes pinceaux à aquarelle, pour pouvoir achever la déco de ma boîte à habits de poupées. .



En attendant, avec ma Biggirl-qui-ne-va-plus-à-l'école-et-qu'il-faut-occuper, on a commencé un nouveau bricolage. Le dernier en date était celui de l'arbre des saisons (tiens, d'ailleurs ça me rappelle que j'ai 2 balles à nétiquettes en souffrance aussi quelque part... Arg. Jamais je vais m'en sortir, avec tout ce que j'ai sur le feu, là...)


On a sorti le kit à pâte à sel (pas que je sais pas faire de pâte à sel toute seule, hein, mais mon Amoureux m'a offert dans son tas de bric-à-brac à bricoler un pot de poudre que t'as juste à ajouter de l'eau pour qu'elle soit parfaite, faut l'utiliser), et on s'est lancées dans la fabrication de perles.

C'est un peu longuet mais sans plus. C'est juste très très agaçant de rouler une jolie petite boule bien ronde, et de la foirer totalement lors de l'empalage sur le pic en bois parce que ta pâte est trop molle. Grmpf.



Mais on a fini par s'en sortir, et comme y'avait évidemment 4 fois trop de pâte (ça va bien 5 minutes, de faire des perles. J'ai comptabilisé ce qu'il faudrait pour deux bracelets, pis stop. D'autant que y'a la peinture (là aussi) à ajouter, on n'est pas rendues...), on a aussi fait tout ça :







Miam ?

1 commentaire:

JOe a dit…

Ben je vois que tout va s'arranger pour toi et j'espère que maintenant tn homme va assurer sinon tu l(ensuque hein!! Quand aux perles et ben voilà un très riche idée: j'en ferai cet été avec mes pitchouns (je te l'ai dit que j'étais embauchée par ma Fillàmoi?).Bizzzzzzzzzzzz