lundi 27 avril 2009

Ben oui, mais forcément aussi...

3h30. Admettons que ça soit une heure pour une tétée de nuit (mais limite, hein. Je sais que ce bébé peut tenir jusqu'à 5h30 dans ses bons jours).



4h30. Admettons que c'est de ma faute aussi si je me suis levée pour aller le recoucher, dans l'espoir caché de pouvoir me faire une bonne tirée de dodo derrière.



5h30. Là c'est du foutage de gueule, excusez-moi l'expression, mais vous ne me ferez pas croire que ce sale gosse a besoin de téter à cette heure-là quand son dernier coup derrière l'oreille date de 2h auparavant. Il profite honteusement de l'infirmité de sa mère en plus, parce que franchement j'ai pas les outils physiques pour assumer le rendormissement sans nichon...




7h30. Mourir. Je vais mourir aujourd'hui, je vois que ça...

1 commentaire:

JOe a dit…

MDR!!! Colle le morpion à ton homme et va au lit! Ah mais zut, il n'est pas en pleine révision là??? Bizzzzzzzzzzzz