samedi 28 mars 2009

Gloup gloup gloup

Le bébé de la famille que nous aimons d'amour même quand il refuse la sieste ailleurs que dans les bras de sa mère, celui-là même donc, vient de se prendre dans la face les conséquences de ses actes, si c'est pas de l'éducatif ça, ça y ressemble drôlement...



Le Ptibouchon dans son heure où le marchand de sable fait son job a besoin d'un peu d'aide pour accompagner Morphée. Il se pend parfois au sein, et je le vois (d'où je suis j'ai une vue imprenable sur sa mignonne petite bouille de 2 mois et demi, c'est le must du choupi, je craque), emporté par le sommeil, sombrer doucement. Ses paupières pèsent une tonne, il ne peut plus rien faire, il s'endort...



Mais ce couillon n'a pas lâché le sein. Dadais, va !
Vient de se prendre une remontée de lait dans la gorge à laquelle il n'était pas préparé...


Et donc, bah : gloup gloup gloup, quoi !

2 commentaires:

JOe a dit…

Ouah... Mère indigne!!! Voilà t'y pas que tu vas l'étouffer ce pitchoun: Peuchère! Bizzzzzzzzzzzzzz

By O. a dit…

Ouh, mais il assume, hein. C'est son job de faire monter le lait, et c'est lui qui lâche pas...