mercredi 4 février 2009

Du l'art ou du cochon





Je vous montrais ici il y a quelques temps (c'est vraiment mal rangé dans ce blog, je galère à chaque fois pour retrouver mes articles...) un petit tableau à peindre.

Je parlais de l'aquareller.

Pis j'ai vu le prix des aquarelles et j'ai blêmi un peu... J'ai dit à la vendeuse que j'allais réfléchir, et j'ai réfléchi à une solution de rechange, hein...


Pis ma maman est venue passer 15 jours chez nous pour l'arrivée de Ptibouchon. Pis j'ai oublié de lui demander avant qu'elle parte si elle pouvait m'apporter de l'aquarelle, vu que ma maman c'est une graphiste, et qu'elle a tout ce qu'il faut en termes de matériel à peindre et à dessiner (mais comment n'y ai-je pas pensé plus tôt !).

Pis ma gentille belle-sœur qui était cloîtrée chez mes parents pour cause de menace d'accouchement prématuré a trouvé une boîte de couleurs dans un coin de la maison, et l'a confiée à mon papa qui me l'a apportée en venant faire la connaissance de son petit-fils...



(oui, je sais, vous vous en battez le coquillard de toutes ces histoires, mais je les raconte quand-même, voilà)







Et donc voilà qu'aujourd'hui je me suis essayée à la couleur sur le tableau.

Elle a pas de chance, ma gentille belle-sœur, parce que tous les cadeaux que je lui fais sont des "première fois", du coup ils sont pas très réussis.
Pour tout vous dire, je dois aquareller mon faire-part, et objectivement, je préférais me rater sur le tableau que sur le faire-part... Là c'est bon, je pense que je vais pouvoir me lancer dans la colorisation de l'autre dessin (celui que vous attendrez un peu pour découvrir, que les destinataires l'aient également reçu).







3 commentaires:

JOe a dit…

Ben tu es plus douée à la peinture que moi hein: c'est très joli. Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Mel a dit…

vi moi aussi j'aime beaucoup

By O. a dit…

Merci !
Reste à couper les bords et mettre sous cadre...
Je suis plus satisfaite de mon faire-part (j'en dévoilerai un bout demain ;-)). Et du coup je suis partie dans une série de gribouillages, on en reparle !