mercredi 5 novembre 2008

Le petit bonheur de la morve

Un petit bonheur, oui, oui.

Nous avons depuis quelques jours à la maison des spécimens de morve absolument adorables : jaunes et gluants comme on en rêve (non, mais ce n'est pas moi qui vous ai dit de venir lire ce blog à l'heure des tartines non plus, hein ! Assumez un peu, quoi !).

J'admets que la plupart de mes concitoyens vont considérer ce truc dégueulasse avec la répugnance qui s'impose, mais si c'est dans le nez de votre fils que cette substance hautement porteuse d'un diagnostic de crève sur-prolongée se trouve, et que vous voyez couler un mince filet en permanence, et que le Tiboy en question s'obstine à vous chanter "il édaiii d'un pedid hobbe !", ben vous aussi, face à l'enfant qui enfin accepte de souffler (plus fort ! Encore ! Allez, on y est presque ! Ouiiiiiiiiiii !...) dans le mouchoir que vous avez fini par mettre en balance avec une menace des plus sérieuse de passer au mouche-bébé si tu souffles pas, oh ! Vous aussi vous admirerez la substance collante qui s'accroche à vos doigts atteints par le trop plein du mouchoir (faut changer de marque, là, c'est pas assez épais), en la considérant avec plaisir. Elle est nettement mieux là, sur le mouchoir et votre main que dans le pif de votre rejeton.



Croyez moi.











...................






PS qui n'a absolument rien à voir avec le schmilblick mais que je tenais à vous faire passer... Si vous avez les hormones à peu près calmes et pas de risque de fondre en larmes ou de paniquer pour l'avenir de l'humanité, allez donc jeter un œil sur cette bande annonce. Et pleurez quand-même parce qu'à défaut d'entrevoir une issue à cette épineuse situation qui ne s'arrange pas, ben vous pisserez moins...

1 commentaire:

JOe a dit…

Ben tu t'en moques, tu as une belle machine à laver efficace, met le gamin et son nez dedans et hop ça ressort tout propre!!!!LOL Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzz