samedi 22 novembre 2008

dans les terriers

Tous les bons mulots vous le diront, le journal le plus apprécié des amoureux de la nature c'est la Hulotte.

Personnellement j'adore. J'ai vu ma mère le dévorer, à chaque arrivée à la maison du précieux semestriel (oui, alors on en reparle juste après, c'est le détail qui cloche, mais bon). C'était mon cadeau de Noël dernier : un abonnement pour 6 numéros à La Hulotte, "le journal le plus lu dans les terriers".


Et donc, cette semaine, j'ai reçu mon... premier numéro ! Youpi, tralala ! A raison d'un numéro par an (soyons gentils, doit y avoir juste 10 mois depuis le dernier numéro), mon abonnement va me laisser le temps de :

1) lire tous les anciens numéros que ma maman m'a offerts avec l'abonnement (que j'avoue honteusement avoir lâchement ignorés depuis 10 mois, mais en même temps j'ai eu autre chose à faire. Là curieusement, avec l'énergie de la larve poussive que je suis devenue, y'a rien de mieux que de s'enfoncer dans le canapé avec La Hulotte).

2) commander, et avec un peu de chance recevoir plus rapidement que les numéros de l'abonnement, les anciens numéros qui n'étaient pas dans le cadeau de ma maman (ils arrivent par paquet de 10, c'est quand-même pas donné le paquet, mais j'en ai 3 (de paquets) à lire avant de me lancer dans une nouvelle commande...).

3) mettre en œuvre la partie vraiment rigolote du truc, à savoir : partir se balader avec un bon sac en bandoulière, une loupe, des jumelles, le "spécial arbres" ou le "spécial oiseaux", et commencer la phase d'observation. J'imagine bien faire ça avec mes zouzous (voui, on va attendre qu'ils soient un peu plus grands quand-même, parce que 4, 2 et 0 ans ça va faire un peu short...).




Sérieux, ça donne super envie. Je me souviens avec délices des possibilités qui m'en étaient offertes quand j'étais gamine, entre le jardin immense de la maison de mes parents, les champs et la rivière autour... Et c'est là que je regrette un poil ma vie de village urbain, où la moindre balade signifie bagnole, kilomètres et organisation.


Donc si vous ne m'avez pas abandonnée d'ici-là (je vous en voudrai pas, outre la publication aléatoire de posts sur ce blog, l'humour fait largement défaut en ces temps décadents où toute ma bonne humeur s'est perdue sous des tonnes d'hormones de fin de grossesse...), dans quelques années je pourrai vous raconter avec plein de jolies photos notre vie au vert, dans une maison avec jardin, près d'un petit bois et/ou d'une rivière (attention aux petits)... (soupir)(re)(c'est beau les rêves de jeunesse).



(Le premier qui me parle d'une série télé débile où l'on voit les enfants heureux dévaler la verte pente de la prairie se prend mon mauvais caractère dans la tronche. Je vous aurai prévenus).




Cela dit, je vous conseille l'abonnement à La Hulotte, malgré la parution un peu lente des numéros. Le contenu est à la fois hilarant et hyper documenté, les gravures à l'encre sont un bonheur pour les yeux, et vraiment, vous n'avez qu'une envie après ça : filer voir si vous ne pourriez pas rencontrer en vrai la star dont on vient de vous raconter la vie dans ses moindres détails...

Aucun commentaire: