vendredi 22 août 2008

Patchwork de blog

Voui, je suis dans les parages, et un peu partout sauf ici, mea maxima culpa.
La semaine aura été riche en plein de choses, du coup j'ai eu du mal à faire le tri dans ce que je voudrais vous bloguer ou non. La vie est dure, compatissez.



Ce soir c'est byzance : mon amour de Biggirl et son mauvais caractère saisonnier (je sais pas ce qu'il y a dans l'air en ce moment, mais on essuie toute une vague de crises de nerfs avec crachats (sic), hurlements et autres coups, c'est charmant) sont allés se divertir chez une copine pour la soirée et la nuit qui va avec. Trop calme, ici. J'ai pu ranger le salon avec mon Tiboy qui y met une bonne volonté farouche, en faisant bien attention de ranger les playmos avec les playmos, les livres dans la bibliothèque, et le reste à la place sur laquelle il a pris soin de m'interroger avant. Ce gamin est un mutant du chromosome Y, je vois que ça.




La première nouvelle de ma semaine, c'est que ma très chère collègue de travail a manifestement décidé de se passer de moi plus tôt que prévu. Comme à son habitude, elle présente les choses sous l'angle : "ton congé est imprévisible, tu as des patients à respecter, et moi une opportunité pour te remplacer dès le 1er octobre, alors on s'arrête là, OK ?". Un préavis de 3 mois ? Où ça un préavis de 3 mois ? Si je te dis que c'est ta faute !... (elle a bien fait de me prévenir qu'elle préférait être tâtillonne sur les démarches légales, sinon j'aurais eu peur qu'elle me fasse un coup fourré).



(on va quand-même signer un joli papier en bonne et due forme, histoire qu'elle ne me fasse pas le coup 1 semaine avant que je m'arrête de me dire que "finalement je préférerais que tu restes, ça va pas le faire avec ta remplaçante...")


J'ai réalisé tout de même que ma rétro de 20% censée couvrir papeterie, matériel de rééducation et locaux entretenus n'aura été qu'un confortable loyer pour elle au final, puisque je me tape le ménage au même titre que tout le monde, que je me paye la plus grosse partie de ma papeterie (je lui ai coûté 3 ramettes de papier et 2 paquets de feutres, ça ira), que j'ai fait quasi toutes les impressions pro chez moi faute d'un matériel fiable au boulot, et qu'au final j'aurai principalement utilisé mon propre matériel de rééducation, no comment.




Le bon côté des choses est que motivée comme j'étais pour affronter mes 3 derniers mois de boulot avant la quille, me voilà exemptée des 2 derniers, ouf.



Le moins bon côté, c'est qu'on va bouffer des pâtes pendant 2 mois, mais nos estomacs en ont vu d'autres.






À part ça, je voulais vous faire partager 2, 3 bricoles, histoire d'avoir l'impression de bloguer un truc vaguement digne d'intérêt (enfin peut-être vous dormez déjà, là. Youhou ?).



- Ma première trousse d'après le tuto très clair d'Albine de Flore (j'adore ce blog, tout en finesse et en bon goût) :





(là c'est plein de crayons disparates, mais pour finir j'ai trouvé LA bonne utilisation à cette trousse : mes pinceaux ! Enfin à peu près rangés et trouvables, je me félicite, tiens).



- quelques liens pour le plaisir parce que ma love-list à droite est absolument has been, et que tout de même vous méritez mieux...

* De la bédé grandeur nature, dans un univers onirique absolument délirant, avec un coup de crayon que j'adore, c'est Boulet (il a un caractère de cochon, mais on lui pardonne tout rapidement).

* Un autre style dans le coup de crayon, mais plein de douceur, et une maîtrise des couleurs (bon forcément, c'est son boulot aussi) absolument fascinante, chez Thorn (accessoirement, elle met régulièrement en ligne les différentes étapes d'une illustration dans une petite série animée, et c'est fascinant de voir un travail se construire de cette façon).

* Un délice de petits dessins à utiliser sans relâche dans vos créas persos, des tas de petits cadeaux délicieux par ci, par là (un fond d'écran, un pliage, des papiers à imprimer pour crafter...) chez Del4yo.

* Un blog qui donne envie de savoir coudre (un jour, peut-être...), c'est dans la boîte à belette (coucou Stef !).




Pour finir en beauté, le ciel de ce soir (Joe, c'est la vue depuis ma porte d'entrée, à 90° de l'autre vue, celle de la dernière fois... Comment ça j'enfonce le clou ? Mais non ! J'essaye de vous donner envie de venir déjeuner, quoi !).






Et voilà, j'ai bien fait de venir vous voir, n'pas ?

1 commentaire:

JOe a dit…

Celle qui épousera Tiboy aura bien de la chance: elle aura l'un des rares zhommes ordonnés!
Toujours aussi sympa ta collègue à ce que je vois.
A propos, comment va Futurbébé?
Je crois que l'on est passé pas très loin de chez toi lors de notre dernière balade motarde mais je n'étais pas sûre d'être dans le bon patelin!!!!!!!!
Tu as une vue superbe mais je ne suis même pas jalouse... Non, non... J'aime bien ma vue sur la piscine surtout depuis que j'y vais régulièrement:ça me motive!!!! Bizzzzzzzzzzzzz et bonne soirée.