mercredi 30 janvier 2008

Je suis là, c'est inoui !

Enfin de là d'où vous regardez les choses vous ne vous rendez pas bien compte, forcément, hein.


Mais imaginez juste que je stocke depuis exactement 4 mois, 120 enveloppes carrées Clairefontaine bleu marine, et à peu près autant (enfin j'espère) de cartes de remerciements du mariage.

4 mois.

Enfin presque 5.

Et donc notre mariage, c'était il y a quasi 6 mois.


Et re-donc, puisque vous suivez comme des pros, nos cartons de remerciements pour les 15 000 euros (non quand-même pas, mais c'était une somme astronomique quand-même, je n'en suis pas encore remise...) reçus en cadeau à l'occasion ne sont pas encore partis.



J'en connais qui feraient genre "j'ai oublié", voire "j'ai pas prévu de le faire", ou encore "des cartons de quoi ? Ça se fait, ça ??"...


Moi je stocke le tout, j'accumule le stress à mesure que les semaines séparant le mariage de l'envoi des-dits cartons s'additionnent, je me ronge les sangs... Mais j'ai prévu de le faire. Bientôt.


Si, si.

La preuve ! Là, maintenant, sous vos yeux ébahis, je le fais. Je prépare mes remerciements de mariage.



C'est juste que je n'avais pas tout le matos.


Me manquait la troutrouteuse en forme d'étoile. Et les stylos qui vont bien, pour écrire respectivement sur l'enveloppe bleu-marine (j'ai pas été jusqu'à tenter quoi que ce soit entre le bleu et le noir quand-même, fallait définitivement quelque chose d'autre) et sur les fameux cartons en papier genre un peu glacé mais pas trop.



C'est ça le truc. Les gens peuvent pas comprendre que mon carton de remerciements sans le trou-en-forme-d'étoile n'est plus rien. Enfin presque plus rien, mais quand-même... Il est dénaturé, il perd de son sens (ah ! l'esprit de l'artiste foisonnant et délirant, touché par la grâce de l'inspiration et a folie des grandeurs...)(c'est tout moi, ça...).



Je me suis organisée. Je troutroute d'abord 20 enveloppes, puis je mets les adresses de 20 personnes, puis j'écris les cartouilles des 20 (je personnalise, ouh là ! si vous saviez (vous ricannez, n'empêche c'est vrai de vrai)), et je me repose jusqu'au lendemain. 6 jours pour finir le paquet. Et encore je suis une maline, j'ai refilé à mon Amoureux la rédaction des cartons de SA famille (eh oh !)(bon, je suis pas aussi sadique que ça, si c'est des cousins que je connais et pour qui j'ai une vague idée de ce que je pourrais écrire, je le fais, il pourrait presque se prosterner devant moi pour me remercier, tiens (presque, c'est juste que je l'ai laissé tout seul hier avec le repas, le bain et le coucher des zouzous, peut-être qu'il ne se prosternera pas, finalement. Cela dit il m'a fait le coup inverse ce soir (sauf pour le coucher))).






Faudrait juste pas que j'ai réunion un peu tous les soirs pour régler les soucis de "y'a plus de cuisinier, y'a plus de femme de ménage, et y'a la moitié du personnel en maladie, on fait quoi chef ?" à la crèche...







Dommage, on a failli être vraiment à l'heure pour souhaiter la bonne année aux gens.

2 commentaires:

JOe a dit…

Bon ça va, je vois que tu ne paniques pas, enfin pas trop, enfin un tout petit peu, enfin un peu, enfin que même si tu paniques ça ne changera rien alors!!!! Dis toi que tu es l'une des rares personnes à remercier et, qui plus est, en ne passant ni par l'ordi n par l'imprimerie!

Kalouette a dit…

on a fait pareil, enfin te lire me rassure beaucoup :D
on a eu 3 mois de retard et on en a profité pour faire les cartes de voeux, y'a pas de petite économies (sauf que normalement on fait pas de cartes de voeux mais bon...)