jeudi 17 janvier 2008

J'le savais !

Des fois j'aime lire les blogs des autres.

...

Bon, daccord.


Tous les jours j'aime lire les blogs, mais des fois c'est plus jouissif que d'autres.


Genre ce soir, où une révélation a éclairé mon écran : je ne suis pas maniaque !




Nan mais voyez, mon Amoureux n'en est pas persuadé, lui... Et il y va soit du grognement significatif, soit du soupir appuyé, soit de la râlerie franche quand je commence à me ramener avec mes manies.

J'aime quand les choses ont une place, et que quand me prend un souffle de folie du rangement, je sais où mettre les bidules que je trouve disséminés un peu partout. C'est-y pas beau, ça ? Tout à coup j'ai envie de ranger, et youpi ! Je peux le faire, parce que je sais où mettre les choses. Notez que j'ai intérêt à ranger relativement régulièrement si je ne veux pas qu'il prenne à mon Amoureux ce genre de folie du rangement, parce que sinon c'est foutu, je retrouve plus rien. En fait, lui ce qu'il veut c'est que l'horizon soit net. Après quant à se souvenir où il a entassé le bordel qui siégeait précédemment, faut pas trop en demander, hein (je vous rassure, y'a pas trop de télescopages, parce que pour qu'il en arrive à ranger quelque chose, il faut vraiment que je sois tombée gravement malade pendant 3 semaines...)(soupir). Bon, j'exagère, il range plus ou moins régulièrement des petits trucs. Là où il est redoutable, c'est quand il fait le ménage, parce qu'il lui faut un sol 100% accessible, alors il case tout ce qui traîne dans tous les coins qui lui tombent sous la main, et je passe 8 jours à retrouver des trucs pas à leur place.


J'aime aussi que celui qui cuisine laisse derrière lui un plan de travail propre et rangé. Du coup je passe pas mal de temps le soir à nettoyer la cuisine, entre autres parce que mon Amoureux n'a pas pris autant de soin que je le rêverais à garder l'endroit propre et accueillant (gna gna gna).




Mais si j'étais vraiment maniaque (Je ne vise personne, hem), je ne serais pas entrain de bloguer, là tout de suite, mais de finir d'étendre mon linge et de ranger le salon, voire même de plier la pile de linge en retard ; il n'y aurait pas un feutre de ma fille posé sur le meuble en face de moi ; et je ferais probablement une syncope (au choix) chaque fois que je rentre chez moi (rapport à l'état du sol dans la maison en général)/chaque fois que je prends ma douche (rapport à l'état de la baignoire et de la salle de bain en général, que je lave encore moins souvent que les sols sus-mentionnés) (berk, hein ?).




Franchement de quoi il se plaint, mon Amoureux ?



Ki ki me le prend en stage intensif pour lui démontrer que je suis la tolérance incarnée en matière de maîtrise de maison (la maîtresse de maison, c'est celle qui maîtrise la maison, non, c'est pas ça ?)...

1 commentaire:

JOe a dit…

Bon si tu veux je me dévoue mais il risque de te revenir dans un sale état de stress!!!!!! Je ne sais même pas comment mon homme tient le coup!!!