lundi 10 décembre 2007

Surmenage ?

L'effet kiss cool du jour est assez étonnant d'un certain point de vue.


Je sais que je n'émerge pas vite le matin. En général, pendant la première heure qui suit mon lever, il faut pas trop me parler, surtout pas me chercher, et éviter de me poser des questions trop compliquées. Les enfants en font les frais, demandez-leur (oui, mais quoi ! Z'ont qu'à s'adapter, c'est ça la vie aussi, on choisit pas ses parents c'est bien connu).

Passé ce laps de temps généralement ça s'arrange à peu près pour la journée, d'autant qu'en général mon amoureux à moi que j'ai, et qui a une botte secrète activatrice de neurones embrumés passé les 5 premières minutes de prélassage sous la couette, et qui par conséquent se lève plutôt rapidement et est vite opérationnel, mon amoureux donc prend le relais aussi souvent que possible pour me laisser dormir un poil plus.

Remarquez, ce faisant il ne fait que décaler l'heure à laquelle j'émerge, parce que de toute façon quel que soit le moment où je quitte la couette, il me faut un heure.

Après j'assure à peu près pour la journée, hein ! Et mon amoureux lui sombre à un moment ou un autre dans une sieste irrésistible, mais alors n'importe où : en cours, sur le tapis du salon avec les deux zouaves autour, à son bureau, dans la voiture à côté de moi, à moto...

Enfin en général ça se passe comme ça.

Mais pas là.


Aujourd'hui je n'ai jamais dépassé le cap de mon heure "tête dans le c..". Depuis mon lever à 7h30 j'y suis encore. Hyper pratique au boulot, un poil dangereux au volant, mais je n'ai pas de solution. Le café de midi à légèrement arrangé la situation, mais légèrement juste. Mais concrètement depuis ce matin j'ai l'impression que je viens juste de me réveiller. Remarquez en général c'est pendant cette heure-là que je rêve de retourner au lit, et là l'heure n'étant pas passée, ben ça tombe bien c'est l'heure d'aller me coucher !



Le petit plaisir du soir, c'est que j'ai traîné toute la journée ma petite croix supplémentaire, à savoir la perspective d'une réunion du bureau de la crèche ce soir, alors que je ne rêvais que de mon lit depuis que je l'avais quitté, et que je me suis aperçue en rentrant que je m'étais trompée et que -ô joie intense et incommensurable- la les réunions de la semaine, c'est mercredi et vendredi. Être total dans le gaz a ses petites compensations, vous pouvez pas savoir comme ma soirée à la maison en a gagné en succulence, rien qu'à la réalité toute belle de ne PAS avoir réunion ce soir.

2 commentaires:

JOe a dit…

(Ben où il est passé mon commentaire, il a fait le blog buissonier ou quoi?)
C'est sans doute l'une des rares occasions ou tu peux être contente de t'être trompée! En plus c'est cool d'avoir la tête dans le lit toute la journée, le soir tu es déjà conditionnée pour bien trouver le sommeil.

By O. a dit…

ben même pas ! j'ai tourné en rond, j'étais subitement plus fatiguée du tout et je me suis endormie bien trop tard, la faute aussi à mon bouquin du moment que j'ai du mal à lâcher...