dimanche 28 octobre 2007

Le top changement d'heure de Tiboy

Tiboy. On va dire Tiboy pour le numéro 2.
Demandez pas pourquoi, c'est comme ça, voilà. J'ai pas d'idées pour mes pseudos déjà, alors en trouver un aux zigotos ça devient Mission Impossible. Tiboy, c'est meu-gnon, c'est clair, et on s'y retrouvera.

Tiboy, 13 mois bientôt 14, adore changer d'heure. Et il le prouve !

Je parle en nouvelle heure, hein, j'y suis déjà depuis hier dans l'espoir (malheureusement déçu) de voir ma progéniture entrer de plain pied dedans. Je parle en nouvelle heure, venez pas m'embêter avec des conversions, ça y changerait quoi, d'abord ?

5h30 : réveil des troupes. Constat désolant du matin : malgré le couchage tardif d'hier, le gnôme ne s'est absolument pas décidé à prolonger sa nuit...

9h00 : la mère indigne émerge de son bienfaisant sommeil, adorablement préservé par un homme prévenant et incapable de se rendormir le matin s'il a été tiré du sommeil, le pauvre...

9h12 : Tiboy commence à trouver la matinée longuette. Direction la sieste réparatrice, pendant que sa mère embarque Biggirl au boulot pour aller y faire le ménage qu'elle n'arrive absolument pas à affronter chez elle. La père épuisé va pouvoir récupérer un peu, et accessoirement préparer le déjeuner, que demande le peuple ?

12h : retour at home (Biggirl a été juste adorable pendant le ménage. Elle a découvert qu'il y avait au travail de sa maman des ciseaux absolument fantastiques qui coupent pour de vrai, et avec lesquels elle pouvait sans se faire engueuler découper ouatmille tout petits bouts de papiers, elle est pas belle la vie ?) : le "déjeuner" est prêt (j'oublie toujours un peu vite que le père de mes enfants, amour de ma vie, est un naze en cuisine. J'aurais dû commander des pâtes, tant pis. Et rappeler qu'à 12h30 déjeuner rime avec "mettre la table", mais y'avait abus de pouvoir, limite, là. Bref. Dire que j'ai un homme qui m'attend avec un repas tout prêt et que je râle encore. Oui, je suis insupportable si je veux). Tiboy est réveillé, encore une sieste de folie, je sens qu'il n'est pas très très calé sur la nouvelle heure, hein ?

14h : on couche Tiboy sans y croire vraiment. Pas un bruit ??? Ouah !

14h17 : ah si, je me disais aussi. Il se raconte des histoires.

14h35 : Bon, tant pis, hein, on essayera plus tard, la sieste...

15h30 : pas moyen.

17h15 départ au parc, on a abandonné la sieste.

18h30 : Tiboy a faim. Tiboy est fatigué (rha ! forcément aussi, pfff). J'embarque mon paquet sous le bras pour une petite tétée réparatrice avant le bain. Mon amour d'homme à moi rentrera un poil plus tard avec Biggirl, je mettrai en route les artichauts, c'est de l'organisation, ça !

19h15 : les artichauts ne sont pas dans la cocotte. Tiboy est endormi comme tout, pendu à mon sein comme quand il était petit. Ça serait presque mignon si je ne faisais pas ce constat désolant de la fin de journée...

Un tiboy pas décalé du tout.
Donc un réveil dans les 5h30 encore demain.

Vais me coucher tôt, moi ce soir, tiens !

2 commentaires:

karmara a dit…

Vivement le passage à l'heure d'été...

By O. a dit…

Voui, en même temps je sais pas s'il est pas pire, l'autre changement... En plus, finalement c'est l'heure d'hiver qui est la plus proche du soleil. Moi c'est le fait de changer qui me dérange, on resterait à l'heure d'hiver toute l'année, ça serait parfait !